6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 10:33

Intervention d’Alexandre CAVÉ

au nom des élus Bleu Marine du Pays Noyonnais

 

Monsieur Le Président,

 

Avant d’aller plus loin, il convient de revenir sur l’historique de ce dossier.

 

Fin 2008, une entreprise noyonnaise en pleine essor, signe un compromis avec la société Intersnack. Elle proposait de créer 30 emplois de suite et 80 en vitesse de croisière. Mais pour assouvir vos égos personnels, vous avez fait le choix d’user du droit de préemption de la CCPN et avez déclaré, je cite : « l’avenir nous donnera raison ».

 

Triste bilan aujourd’hui, non seulement vous avez fait fuir la société PKM du Noyonnais pour d’autres territoires qu’ils l’ont accueillie à bras ouverts mais aussi pour des raisons financières.

 

Vous avez acheté le site 2,8 millions d’euros par le biais de structure de l’EPFLO, à ceux-ci s’ajoutent les frais de structures annuels (impôts, frais de gardiennage, entretien…) pour 150 000 euros/an.

 

Le 26 juin 2014, le portage de l’EPFLO arrivant à terme, vous décidez de le prolonger d’un an, soit jusqu’en août 2015, toujours en espérant qu’une pseudo entreprise fantomatique arrive sur le site.

 

2015, le bien revient la CCPN mais elle doit s’acquitter de la somme 3.085.051,37 euros en trois annuités : 2015 : 1.085.051,37 €    2016 : 1.000.000 €     2017 : 1.000.000 €

 

À cela, nous devons encore y ajouter les frais de portage à hauteur de 321 183.43 euros.

 

Le 23 juin dernier, vous faites voter 800.000 euros de de travaux pour différents diagnostics et mises aux normes du site.

 

Faut-il comprendre que dans le rapport ils sont déduits du prix de vente et vont à la charge de l’acheteur mais toujours est-il qu’ils sont en négatif pour la CCPN. D’ailleurs, à ce sujet je comprends mieux pourquoi vous ne nous avez jamais fait visiter le site alors que plusieurs d’entre nous l’avaient demandé !

 

Bilan de l’opération :  Intersnack nous revient aujourd’hui à 5.256.234,80 euros !!!!

 

Vous nous proposez de le revendre 1.320.000 euros, alors que les domaines l’estiment à 2.233.000 euros, je n’ose pas imaginer à ce sujet pour l’image du territoire, que vous vous ne retrouviez un jour dans la même situation que certains de vos amis PS.

 

Par ailleurs, le fait que vous ayez acheté ces locaux en 2009 pour 2,8 millions d’euros et qu’ils soient estimés aujourd'hui à 2,2 millions d’euros, soit une perte sèche d’un cinquième de sa valeur d'acquisition, en dit long sur la situation de notre territoire.

 

Je suis au regret de vous dire que l’avenir nous donne raison à nous, que nous n’avons cessé de dénoncer votre incompétence économique et financière. Malheureusement, à l’époque vous nous aviez ri au nez avec votre cynisme habituel dont vous faites preuve à notre égard.

 

Ce soir, Monsieur le Président, nous ne prendrons pas part au vote de ce dossier, car vous avez joué à la roulette avec l’argent des contribuables et ils devront payer votre lourde facture de 3 936 234.80 euros.

 

De plus, quelle garantie nous apporte sérieusement ce repreneur au sujet des emplois car au regard des chiffres chaque emploi créé coutera la modique somme de 20000 euros à la CCPN et s’il ne respectait pas ses engagements, allez-vous de nouveau racheter le site avec la même opération financière ?

 

M. le Président, je vous le redis, votre gestion, cautionnée par le bureau et les vice-présidents qui vous entourent, est pitoyable, dangereuse et irresponsable à l’égard des communes rurales de la CCPN et des concitoyens du pays Noyonnais.

 

C’est pourquoi M. le Président, au nom du territoire et du peuple Noyonnais, faites comme votre mentor, le président Hollande, regardez votre bilan avec beaucoup de lucidité et... démissionnez !

18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 12:42

Retrouvez l'intervention de Michel GUINIOT sur les orientations budgétaires du département de l'Oise pour 2017.

Cliquez pour voir la vidéo

 

Retrouvez l'intervention de Michel GUINIOT sur la situation en matière d'égalité entre les femmes et les hommes.

Cliquez pour voir la vidéo

 

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans Vos élus au Conseil régional de Picardie L'actualité de l'Oise
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 16:29

Communiqué de presse
des élus Noyon Bleu Marine

 

On apprend par la presse qu’un élu LR siégeant dans l’opposition démissionne du Conseil municipal.

Les explications vaseuses fournies par l’élu démissionnaire P. Cantenot sont assez incompréhensibles.

En effet, sa démission serait motivée par l’installation d’un panneau en 2014 annonçant la reconstruction des écoles Noyonnaises. Presque 3 ans pour réfléchir et démissionner !
Bizarre, bizarre !


Par ailleurs, le leader des élus LR et frère du maire PS, tente de se dédouaner des accusations de complaisance et de mollesse à l’égard de la gauche en s’attaquant non pas à la majorité PS mais aux élus Front National ceci en remettant en cause de manière totalement mensongère un vote des élus FN sur la Verse auquel il n’a strictement rien compris ! Cherchez l’erreur !

C’est vrai que ces principaux domaines de prédilection s’arrêtent à la station d’épuration et la recyclerie !

Il serait plus intéressant de connaître la position de ces élus LR complétement aphones sur l’accueil d’une seconde vague d’une trentaine de réfugiés clandestins à Noyon.
A l’inverse des Noyonnais qui s’inquiètent, ce sujet ne semble pas les intéresser.

Mollesse, complaisance ou simplement la trouille de s’exprimer sur le sujet ?

Que ceux qui prétendent donner des leçons apprennent à faire leur travail d’opposants qu’ils n’ont jamais fait !

Nous appelons les électeurs de l’UMP qui ne se sentent pas représentés à rejoindre la seule force d’opposition que nous incarnons afin de préparer avec nous l’alternance nécessaire à la renaissance dont Noyon aura tant besoin en 2020, face au bilan terrifiant pour notre ville que laissera le maire socialiste de Noyon.

16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 15:43
Les élus départementaux du canton de Noyon Guiscard étaient présents aux cérémonies du 11 novembre. A Noyon pour Michel Guiniot Conseiller régional et dépatemental et sur les communes de Plessis Patte d'Oie, Berlancourt et Golancourt pour Nathalie Jorand Conseillère départementale.
Les élus départementaux du canton de Noyon Guiscard étaient présents aux cérémonies du 11 novembre. A Noyon pour Michel Guiniot Conseiller régional et dépatemental et sur les communes de Plessis Patte d'Oie, Berlancourt et Golancourt pour Nathalie Jorand Conseillère départementale.
Les élus départementaux du canton de Noyon Guiscard étaient présents aux cérémonies du 11 novembre. A Noyon pour Michel Guiniot Conseiller régional et dépatemental et sur les communes de Plessis Patte d'Oie, Berlancourt et Golancourt pour Nathalie Jorand Conseillère départementale.
Les élus départementaux du canton de Noyon Guiscard étaient présents aux cérémonies du 11 novembre. A Noyon pour Michel Guiniot Conseiller régional et dépatemental et sur les communes de Plessis Patte d'Oie, Berlancourt et Golancourt pour Nathalie Jorand Conseillère départementale.
Les élus départementaux du canton de Noyon Guiscard étaient présents aux cérémonies du 11 novembre. A Noyon pour Michel Guiniot Conseiller régional et dépatemental et sur les communes de Plessis Patte d'Oie, Berlancourt et Golancourt pour Nathalie Jorand Conseillère départementale.
Les élus départementaux du canton de Noyon Guiscard étaient présents aux cérémonies du 11 novembre. A Noyon pour Michel Guiniot Conseiller régional et dépatemental et sur les communes de Plessis Patte d'Oie, Berlancourt et Golancourt pour Nathalie Jorand Conseillère départementale.
Les élus départementaux du canton de Noyon Guiscard étaient présents aux cérémonies du 11 novembre. A Noyon pour Michel Guiniot Conseiller régional et dépatemental et sur les communes de Plessis Patte d'Oie, Berlancourt et Golancourt pour Nathalie Jorand Conseillère départementale.

Les élus départementaux du canton de Noyon Guiscard étaient présents aux cérémonies du 11 novembre. A Noyon pour Michel Guiniot Conseiller régional et dépatemental et sur les communes de Plessis Patte d'Oie, Berlancourt et Golancourt pour Nathalie Jorand Conseillère départementale.

14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 14:20
Nathalie Jorand Conseillère départementale et Michel Guiniot Conseiller régional et départemental étaient présents à la cérémonie du 11 novembre dans la commune de Guiscard.
Nathalie Jorand Conseillère départementale et Michel Guiniot Conseiller régional et départemental étaient présents à la cérémonie du 11 novembre dans la commune de Guiscard.

Nathalie Jorand Conseillère départementale et Michel Guiniot Conseiller régional et départemental étaient présents à la cérémonie du 11 novembre dans la commune de Guiscard.

14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 13:36
François Gachignard était présent à la cérémonie de prise de commandement de la police municipale de Compiègne le 5 novembre dernier.
François Gachignard était présent à la cérémonie de prise de commandement de la police municipale de Compiègne le 5 novembre dernier.

François Gachignard était présent à la cérémonie de prise de commandement de la police municipale de Compiègne le 5 novembre dernier.

14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 13:22
Arrivée des troupes, pour les commémorations du 11 novembre, dans la clairière de l'armistice à Rethondes. Les élus du conseil municipal de Compiègne, Patricia Renoult, François Gachignard et Jean-Marc Branche étaient présents.

Arrivée des troupes, pour les commémorations du 11 novembre, dans la clairière de l'armistice à Rethondes. Les élus du conseil municipal de Compiègne, Patricia Renoult, François Gachignard et Jean-Marc Branche étaient présents.

28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 09:47

 Communiqué de presse
des élus Noyon Bleu Marine
 

 

P. Deguise-PS déclarait, dans les colonnes du Parisien le 21 octobre dernier, que Noyon avait pris sa part (de migrants), confirmant ainsi que l’accueil de nouveaux migrants n’était pas à l’ordre du jour.

A peine 4 jours plus tard, le même P. Deguise-PS, maire de Noyon, déclare dans le Courrier Picard au sujet de l’arrivée de 28 nouveaux migrants que Coalia, organisme accueillant des clandestins, et le Sous-préfet, Ghyslain Chatel, l’ont tenu informé de l’évolution du dossier !

P. Deguise-PS a encore menti et trompé honteusement les Noyonnais en déclarant, le 21 octobre, qu’il n’y aurait plus d’arrivées de clandestins à Noyon et en reconnaissant, 4 jours plus tard, qu’il était bien informé de nouvelles arrivées dues au démantèlement de la jungle de Calais organisée par le gouvernement moribond de F. Hollande.

En plus de mentir grossièrement, P. Deguise-PS prend les Noyonnais pour des imbéciles en déclarant : « ce ne sont pas des arrivées en plus, juste des places disponibles »…

Accueillis par P. Deguise-PS, N. Marini, et C. Bonnard, ces nouveaux immigrés clandestins et hors-la-loi supplémentaires à Noyon déclarent déjà qu’ils souhaitent rester ici !


A Noyon, les clandestins ont droit à tous les égards de la part du maire et de ses amis. Les Noyonnais dans la détresse attendront encore leur tour !

 

25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 16:00

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Conseiller régional de Picardie – NPDC

Président du groupe FN au Conseil départemental de l’Oise


Michel-GUINIOT

Le secrétaire d’Etat aux transports Alain Vidalies a indiqué dans un courrier au sénateur PS de la Somme, Christian Manable, que l’engagement des travaux pour le barreau Creil – Roissy se ferait à l’horizon 2030 au lieu de 2020 !.

Cette infrastructure indispensable à la Picardie, notamment pour le département de l’Oise, est un tronçon de 6 km entre Creil et Roissy Charles de Gaulle qui devait permettre une irrigation vers Rennes, Lyon et Strasbourg.

La raison évoquée pour ce retard, de 10 longues années, est le volet financier. Il manquerait 16 millions d’euros.

Ce dossier avait été voté par le Conseil régional de Picardie et fortement soutenu par le groupe Front National à Amiens.

A cette époque, l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF), présidée par le Député Philippe Duron, devait porter financièrement le projet.

Une fois de plus, les Picards ont été trompés par le gouvernement socialiste qui a tendance à considérer notre région comme un territoire de seconde zone.

Il y a fort à craindre qu’il en soit de même pour le canal Seine Nord Europe !

Les élus du Front National de l’Oise demandent au Président Xavier Bertrand d’obtenir, de ses amis socialistes du 2ème tour des élections régionales, le maintien du financement de cette infrastructure ferroviaire.

21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 10:46

Renseignements et réservations : fn60.jorand@orange.fr ou 03 44 09 02 37.

Soirée beaujolais du Front National de l'Oise
Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans L'actualité de l'Oise