28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 13:13

Tribune des élus de

Noyon Bleu Marine

 

L’exploitant du cinéma le Paradisio, étant un soutien et militant de P. Deguise-PS et ayant mis à disposition dans son établissement la propagande PS du maire lors d’élections passées ; les élus Bleu Marine ont proposé que l’attribution de la subvention annuelle de 38.000€ soit conditionnée par une neutralité politique du bénéficiaire pour plus de transparence dans l’attribution des subventions et pour éviter les risques de copinages politico-financiers.

 

Cette proposition a été refusée par la majorité socialiste.

 

Isabelle MAREIRO

Laurent GUINIOT

Christelle SIMON

Conseillers municipaux

www.facebook.com/noyonbleumarine

Email : noyon@guiniot.fr

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans Du côté de Noyon
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 13:09

Tribune des élus de

Noyon Bleu Marine

 

Lors du vote du budget 2016 nous avons pu constater que 404.000€ ont été dépensés pour les fêtes, cérémonies et réceptions en 2015 ; alors qu’il avait été prévu 362.850€ !

 

Au moment où toutes les collectivités locales doivent se serrer la ceinture suite aux décisions prises par le gouvernement de F. Hollande, esclave de Bruxelles et ami de P. Deguise, il est indécent de voir ces dépenses augmenter si fortement.

 

Elles représentent plus de 1.100€ par jour ! Beaucoup de Noyonnnais aimeraient avoir cet argent pour faire le mois ! C’est encore plus indécent et scandaleux quand on sait que 14% des français vivent sous le seuil de pauvreté et qu’à Noyon ce sont 28,5% des habitants qui vivent sous ce seuil !

 

La majorité socialiste, incapable de limiter drastiquement ce type de dépenses, préfère faire des économies sur le dos des associations en diminuant leur subvention !

 

Par ailleurs, le Maire PS se vante de ne pas augmenter nos impôts mais le montant que nous aurons à payer, lui augmentera tout de même grâce aux amis députés de P. Deguise-PS, qui votent, chaque année, l’augmentation des bases entraînant la progression du montant pris dans nos poches !

 

Isabelle MAREIRO

Laurent GUINIOT

Christelle SIMON

Conseillers municipaux

www.facebook.com/noyonbleumarine

Email : noyon@guiniot.fr

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans Du côté de Noyon
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 13:03

Communiqué de presse

de Reynald ROSSIGNOL

Conseiller municipal et communautaire de Pont-Sainte-Maxence


Alors que les habitants de la Communauté de Communes des pays d’Oise et d’Halatte ont déjà vu leurs impôts augmenter de 15% grâce au vote de l’ensemble des 50 conseillers communautaires à l’exception de 6 voix dont celle du Front National, c’est maintenant les familles qui vont être, une fois de plus, les victimes de la politique d’austérité voulue par les l’UMPS.

 

En effet, ce 26 avril, la CCPOH, majoritairement LR, a décidé de créer une taxe incitative sur le traitement des ordures ménagères avec le soutien de la gauche. Cette taxe sera calculé en fonction du nombre de ramassages effectués et impactera donc les familles nombreuses.

 

Seul le Front National s’est opposé à cette taxe supplémentaire, rappelant que d’ores et déjà la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) dégage un excédent de plus 270.000 € servant à alimenter le budget de la CCPOH.

 

En 2017, les électeurs, en votant pour le Front National et Marine Le Pen, pourront jeter à la poubelle ces politiques d’austérité et du racket fiscal et condamner l’UMPS !

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans Du côté de Pont
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 11:19
Commémorations de la Déportation
Commémorations de la Déportation
Commémorations de la Déportation

Philippe LAMBILLIOTTE, Conseiller régional de Picardie - Nord Pas de Calais, participait dimanche 24 avril, aux commémorations de la Déportation à Breuil-le-Sec.

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans L'actualité de l'Oise
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 10:12

Communiqué de presse

de Laurent GUINIOT

Secrétaire départemental adjoint

Conseiller municipal et communautaire de Noyon


Alors que le 10 mars dernier, lors de l’examen des orientations budgétaires de la Communauté de Communes du Pays Noyonnais, Patrick Deguise, président PS, affirmait une énième fois publiquement devant les Conseillers communautaires, qu’il avait reçu de l’ancien Président du Conseil Régional de Picardie, Claude Gewerc, l’engagement de la collectivité régionale pour le financement du pôle aquatique Noyonnais à hauteur de ce qui avait été fait pour la ville d’Abbeville, on apprend, aujourd'hui, que tout ceci est faux !


En effet, Claude Gewerc vient de démentir les propos tenus, depuis plusieurs années, par celui qui tente de vendre du rêve aux élus du Noyonnais et aux habitants ! 


Aucun engagement financier n’a été pris par le Conseil régional de Picardie pour le pôle aquatique !


Ce mensonge de Patrick Deguise n’est pas le premier puisqu’il s'ajoute à une longue liste déjà énoncée précédemment par Michel GUINIOT comme les multiples et hypothétiques repreneurs du site d’intersnack, la création de 600 emplois sur Noyon d’ici la fin de son mandat, la mise à deux fois deux voies de la route de Roye ou bien encore l’installation de la vidéosurveillance dans la zone industrielle de Noyon promise depuis 2014.


Le plus grave derrière ce caractère maladif, qui vise à toujours mentir plus et plus encore pour tenter de se faire réélire, est que désormais les élus communautaires ont été, pour la majorité, trompés par P. Deguise PS afin de faire adopter de rapports aux conséquences financières très lourdes notamment pour ce pôle aquatique à 17 millions d’euros et dont ont sait déjà que le déficit sera d’au moins 600.000€ par an, ceci donc sans compter, pour le moment, la non participation de la région à ce projet. 


Il est scandaleux et inacceptable de tromper et mentir ainsi aux élus pour influencer leurs votes !

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 14:54

Communiqué de presse

de Laurent GUINIOT

Secrétaire départemental adjoint

Conseiller municipal et communautaire de Noyon


Alors que le garage Schultz a été incendié dans la nuit du 30 au 31 mars dernier, entraînant la destruction d’une quarantaine de véhicules, alors que ce même garage a déjà été victime d’un incendie criminel en septembre 2013, alors que le garage ADN-Ford a lui aussi été incendié en avril 2014 ; il est devenu plus qu’urgent d’agir pour lutter contre l’insécurité et ce type d’actes criminels dans notre commune !

 

C’est pourquoi Laurent GUINIOT, Conseiller municipal et communautaire de Noyon, au nom des élus Bleu Marine, a interpellé le maire PS de Noyon, par courrier.

 

En effet, moins d’une semaine après le second incendie du garage Schultz, la mairie, par courrier daté du 6 avril dernier, annulait la réunion de la commission VI « Sécurité et prévention », faute de point à l’ordre du jour !

 

De plus, à la suite de l’incendie du garage ADN-Ford en avril 2014, la municipalité avait annoncé le déploiement de la vidéo-protection dans la zone industrielle ; deux ans après il n’en est toujours rien !

 

Laurent GUINIOT a donc demandé au Maire PS de Noyon de bien vouloir reprogrammer la tenue d’une réunion de la commission « Sécurité et prévention » pour que soit soumis aux membres un rapport pour l’installation de la vidéo-protection dans le quartier concerné ainsi que pour autoriser le maire à faire les demandes de subventions nécessaires. Ceci d’autant que ce type de dispositif est une des priorités du Conseil départemental de l’Oise.

 

Notre ville fortement touchée par le chômage doit tout faire pour que les entrepreneurs puissent travailler dans des conditions de sécurité idéales.

 

Il serait très dommageable que des entrepreneurs souhaitant venir s’installer à Noyon ne le fassent pas et que ceux qui sont déjà installés quittent notre commune simplement parce que la majorité socialiste de Noyon ne prend pas ses responsabilités en matière de lutte contre la délinquance.

 

Le développement économique de Noyon passe aussi par la lutte contre l’insécurité !

 

Cliquez ci-dessous pour télécharger le courrier de L. Guiniot à P. Deguise.

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans Du côté de Noyon
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 14:54

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Vice-président du groupe FN

au Conseil régional de Picardie - Nord-Pas-de-Calais


Michel-GUINIOT-copie-1

Alors que la France vit depuis le 14 novembre 2015 sous état d’urgence, prolongé à deux reprises par le Parlement, alors que le ministre de l’intérieur B. Cazeneuve a indiqué que 13 projets d’attentats ont été déjoués, alors que la menace terroriste est toujours présente, on apprend que le même ministre de l’intérieur vient d’officialiser la fermeture du Centre interdépartemental de déminage en Picardie pour le 1er janvier 2017.

 

Les interventions dans le département de la Somme se feront à partir du site de Laon, dans l’Aisne et celles concernant l’Oise depuis Versailles.

 

Cette décision, incompréhensible en cette période de guerre intérieure, va rendre beaucoup plus long les délais d’interventions des démineurs.

 

Lorsque l’on connait le temps de trajet entre Versailles et la Picardie, il y a vraiment de quoi s’inquiéter pour la sécurité des Picards.

 

Cette décision reflète la méthode du gouvernement PS qui se résume par des actes contraires aux paroles !

 

Le discours sécuritaire des ministres et élus socialistes n’est que posture médiatique destinée à dissimuler la responsabilité de ceux-ci et le côté dérisoire et inefficace des actions annoncées.

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans Vos élus au Conseil régional de Picardie
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 10:13

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Membre du Bureau Politique

Vice-président du groupe FN

au Conseil régional de Picardie - Nord-Pas-de-Calais


Michel-GUINIOT-copie-1

Après le week-end très mouvementé, la ville de Compiègne a été, de nouveau, dans la nuit du 6 au 7 avril 2016, le théâtre d’événements particulièrement violents. Un nouvel incendie a été déclenché vers 23h00, au Centre technique municipal dans le quartier Bellicart.

 

Sur place, les pompiers ont constaté deux départs de feu et des explosions se sont fait entendre dans une partie de la ville. 34 véhicules municipaux ont été incendiés et un hangar a été ravagé par les flammes.

 

Au même moment, une seconde alerte est lancée et cette fois, il s’agit de vigiles, mis en place par l’OPAC dans le quartier du Clos des Roses, qui sont attaqués par une cinquantaine d’assaillants. Réfugiés dans un appartement, les vigiles ont dû être extraits du quartier par d’importantes forces de police.

 

Cette attaque aurait pour motif la présence dérangeante des vigiles dans ce quartier bien connu pour être une plaque tournante du trafic de drogue.

 

Les Compiégnois sont sous le choc.

 

D’après les autorités, le lien entre les deux évènements apparaît comme évident.

 

Une fois de plus, ces faits démontrent que la ville impériale sombre dans la délinquance la plus dure et subit les conséquences du trafic de drogue que les politiciens et les pouvoirs successifs n’ont surtout pas voulu voir et combattre afin de ne pas déranger l’économie souterraine que ce trafic génère.

 

Le maire UMP, depuis 29 ans, Ph. Marini, semble ne pas vouloir voir la délinquance s’installer et fait preuve de laxisme dans les quartiers difficiles de Compiègne.

 

Le Front National demande que les auteurs de ces actes très graves soient rapidement arrêtés et réclame à leur encontre des condamnations exemplaires afin de dissuader la récidive !

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans L'actualité de l'Oise
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 09:57

Communiqué de presse

de Laurent GUINIOT

Secrétaire départemental adjoint

Conseiller municipal et communautaire de Noyon


Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 5h30, à Compiègne, un véhicule a été garé par un groupe d’individus devant l’entrée du gymnase Tainturier. Ce même groupe a incendié le véhicule tentant ainsi de faire brûler le gymnase. Les dégâts sont importants, puisque la porte et la pièce se trouvant derrière sont fortement endommagées, ainsi que les installations électriques.

 

Une demi-heure plus tard, le rideau de fer et la porte du magasin de sport Top performance ont été fracturés et de nombreux articles ont été volés. Les enquêteurs pensent que l’incendie du gymnase était destiné à faire diversion.

 

Dans la nuit de dimanche à lundi, le même magasin de sport a de nouveau été victime d’un cambriolage. La voiture, ayant servi à ce second cambriolage, a été retrouvée incendiée.

 

20 minutes plus tard, en plein centre-ville, la voiture d’un maire-adjoint de Compiègne est incendiée et le feu s’est propagé à un second véhicule.

 

Toujours durant le même week-end, à Beauvais cette fois, plusieurs véhicules ont été brûlés dans la rue des Alpes. Cela fait deux semaines que des voitures sont incendiées dans les quartiers Saint-Jean et Argentine.

 

A Noyon, un garagiste, déjà victime il y a quelques mois d’un cambriolage et d’un incendie, a de nouveau était incendié. Bilan : 43 voitures brûlées !

 

Voici donc le triste week-end qu’ont connu la cité impériale, la ville de Jeanne Hachette et celle de Jean Calvin, dirigées respectivement par Ph. Marini (maire UMP de Compiègne), par C. Cayeux (maire UMP de Beauvais) et par P. Deguise (maire PS de Noyon) !

 

Ces faits démontrent encore une fois l’incapacité des élus UMPS à endiguer la délinquance dans leur propre commune !

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise - dans L'actualité de l'Oise
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 09:47

Communiqué de presse

de Laurent GUINIOT

Secrétaire départemental adjoint

Conseiller municipal et communautaire de Noyon


La presse régionale picarde nous apprend que les indemnités (1.000€) versées aux Vice-présidents de la communauté d’agglomération de St Quentin ont diminué, le mois dernier, d’environ 250 à 300€. 



Ceci aurait pu être pris pour une sage décision en cette période de raréfaction du denier public mais il en est tout autrement... En effet, la particularité de cette communauté d’agglomération est qu’elle compte, parmi ses membres, le président du Conseil régional de Picardie Nord Pas de Calais, ex-député maire de St Quentin, Xavier Bertrand. 

Ce dernier a dû démissionner de ses mandats de maire, député et Président de la communauté d’agglomération depuis son élection à la tête de la nouvelle région, perdant ainsi une partie de ses émoluments. Afin de compenser son déficit de revenu, une délibération technique et complexe a été soumise au vote des membres de la collectivité visant à diminuer les indemnités des Vice-présidents et à augmenter significativement celles d'un seul vice-président, X. Bertrand, pour atteindre les 4.000€ mensuels !

Voici donc le vrai visage de celui qui a été élu Président de notre région avec 25% des suffrages et le soutien du Parti Socialiste, celui qui, paraît-il, voulait faire de la politique autrement !!!

Les électeurs St Quentinois, comme ceux du reste de la région, doivent regretter amèrement leur choix de décembre dernier face à ce comportement indécent surtout lorsque l’on sait que St Quentin est la 18ème ville la plus pauvre de France et que notre région compte plus d’un million de pauvres. 

Il y a au moins un St Quentinois qui n'est pas touché par la pauvreté !

Le site officiel de la fédération du FN de l'Oise