25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 14:04

Intervention de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

au nom du groupe Front National

Président du groupe FN

au Conseil départemental de l'Oise

Conseiller régional de Picardie

 

Beauvais, le 25 juin 2015.


Compte administratif 2014

Décision modificative n°1 - 2015

Horreur et stupéfaction !

 

La lecture de la presse locale du 23 juin m’a tout d’abord horrifié et ensuite stupéfié !

 

Horrifié, car les gros titres de la presse départementale, citant le Président Courtial, indiquaient : « le département est bord de la faillite ».

 

Sans vouloir paraphraser Jean-Bedel Bokassa, vous allez devoir être prudent, Monsieur le Président, et garder à l’esprit que si l’on est au bord du gouffre, vous ne devrez pas faire un grand pas en avant.

 

Horrifié après avoir pris connaissance de votre courrier aux maires de l’Oise, du 28 avril dernier, indiquant que la majorité PS avait déjà engagé à hauteur de plus de 99,7% les autorisations de programme d’aides aux communes pour 2015.

 

Après avoir, moi-même, révélé, ce que vos documents budgétaires indiquaient par une simple soustraction, à savoir la frénésie d’embauches in-extremis, alors que les forces réactionnaires du Front National et de feu l’UMP s’apprêtaient à investir le bunker départemental, je pensais en toute bonne foi, qu’à part quelques petits écarts, quelques points de détails comme le budget communication ou la progression de la dette, la majorité PS précédente aurait géré le département à peu près convenablement.

 

D’autant qu’après avoir lu la réponse de votre prédécesseur, l’ex-président, mais toujours sénateur, Yves Rome, qui indiquait dans Le Parisien, qu’il n’avait pas pu s’empêcher de sourire, qu’il était serein et que le Conseil Départemental était une collectivité vertueuse, que les embauches étaient, sommes toutes, normales pour répondre à des besoins extrêmement urgents, que la vente des bijoux de famille, les baux des gendarmeries, allaient rapporter beaucoup d’argent, j’aurais du être rassurer.

 

Cela ne fut pas le cas !

 

Stupéfié, car je n’aurais jamais pu imaginer que l’homme de Marvejols en Gévaudan, village situé à cinq kilomètres de Chirac en Lozère, ça ne s’invente pas, puisse faire aussi bien dans la gestion du département de l’Oise que son ami François Hollande dans la gestion de la France...

 

Cliquez ci-dessous pour lire la suite.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Vos élus au Conseil régional de Picardie
commenter cet article
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 14:06

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans L'actualité de Michel GUINIOT Vos élus au Conseil régional de Picardie
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 15:51

Intervention de Michel GUINIOTMichel-GUINIOT-copie-1

au nom du groupe Front National

Président du groupe FN

au Conseil Régional de Picardie

 

 

Amiens, le 19 juin 2015.


Compte administratif 2014

Budget supplémentaire 2015

 

Monsieur le Président, Monsieur le Président du CESER, Chères collègues,

 

Voici donc le dernier compte administratif et le dernier Budget supplémentaire que vous aurez, Monsieur le Président, à soumettre au vote de notre assemblée pour cette seconde et ultime mandature vous concernant.

 

Nous sommes donc à l’heure du bilan, et celui-ci n’est pas franchement très glorieux.

 

En effet, alors que vous arriviez, en mars 2004, soit il y a un peu plus de onze années, à la tête de notre collectivité, vous allez en repartir avec votre majorité en laissant une région dont de nombreux indicateurs sont au rouge.

 

Vous me répondrez que les indicateurs de la Picardie sont un peu moins rouges que ceux du Nord-Pas-de-Calais, c’est vrai mais ce n’est pas très rassurant pour l’avenir !

 

Nous savons aussi que tout n’est pas de votre faute, mais tout de même, en un peu plus de onze ans, vous auriez pu, ou plutôt, vous auriez dû faire beaucoup mieux pour les Picards et la Picardie.

 

Mais, il vrai qu’il est difficile de faire ce que l’on veut quand on voit quels ont été vos alliés. Pour mémoire, lors de votre première mandature, le désormais retraité Maxime Gremetz, ou bien le désormais Magistrat à la chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Arnaud Caron, ou vos trois ex-amis PS, les pépés du Muppet Show de Picardie.

 

On ne choisit pas sa famille, on choisit ses amis. Vous les avez mal choisit !

 

Alors, au jour d’aujourd’hui, nous sommes amenés à nous prononcer sur le compte administratif 2015 et sur votre projet du budget supplémentaire 2015. A la lecture des chiffres figurant dans vos documents, mes propos qualifiant vos budgets primitifs d’enfumage, d’affichage, ou bien encore de budget de communication, se confirment encore une fois !

 

Cliquez ci-dessous pour lire la suite.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Vos élus au Conseil régional de Picardie L'actualité de Michel GUINIOT
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 10:36

Intervention d'André FOUCHARDfouchard andre

au nom du groupe Front National

Conseiller Régional de Picardie

 

 

Amiens, le 19 juin 2015.


Monsieur le Président, Monsieur le Président du Ceser, chers collègues,

 

Portant sur cinq orientations prioritaires:

  • l’enseignement supérieur et la recherche ;
  • l’innovation, les filières d’avenir et l’usine du futur ;
  • la couverture du territoire en très haut débit et le développement des usages du numérique ;
  • la transition écologique et énergétique ;
  • et enfin les mobilités multimodales.

 

Cette 7ème  génération de Contrat de Plan État-Région aurait dû, dans sa conception, nous donner confiance vers un avenir meilleur et nous apporter le sentiment d’une réelle prise en compte de la situation actuelle, je vous rappelle  que le taux de chômage en Picardie est de 11.7% et celui de la région Nord-Pas de Calais est de 13%.

 

Le Président de la République ayant fixé pour priorité : l’emploi et l’inversion durable de la courbe du chômage, la nouvelle génération de Contrats de Plan aurait pu nous en donner l’espérance.

 

Si un Contrat de Plan Etat-Région est un outil de cohérence  entre les politiques nationales et les politiques régionales, on voit bien là dans ce contrat, la cohérente insuffisance des dirigeants actuels nationaux et régionaux.

 

Avant de relever quelques points sur certains volets du CPER, nous aurions aimé, comme le comité de pilotage opérationnel pour le suivi physique et les évaluations du CPER, avoir un bilan final  du suivi et des évaluations de l’ensemble du dernier CPER 2007-2013.

 

D’autre part, même si, force est de constater la précipitation dans laquelle a eu lieu la réforme et la fusion des régions, il aurait été opportun d’avoir l’ensemble des données de la région Nord- Pas de Calais concernant les différentes orientations de cette nouvelle génération de Contrats de Plan, pour élaborer un CPER Nouvelle Région, avec des opérations certainement mieux ciblées ou tout au moins, en phase avec les deux régions actuelles.

 

Concernant la mobilité et entre autres le routier, dans le cadre de l’interminable aménagement de la RN2, les déviations de Gondreville, de Péroy les Gombries et la création de l’échangeur RN2/RD548 à Silly le Long sont programmées, mais pas un mot sur l’échangeur de Villers-Cotterets et la mise en deux fois deux voies de la traversée de la forêt de Retz, nous aimerions avoir des éclaircissements concernant ces projets.

 

Même si Monsieur MACRON veut relancer « l’autocar » comme s’il n’y avait pas assez de véhicules sur les routes, je fais la transition vers le ferroviaire.

 

Cliquez ci-dessous pour lire la suite.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Vos élus au Conseil régional de Picardie
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 10:00

Intervention de Mylène TROSZCZYNSKItroszczynski mylene

au nom du groupe Front National

 

 

 


Amiens, le 19 juin 2015.

 

 

Monsieur le Président, Mes Chers Collègues,

 

Depuis maintenant 5 ans que je siège dans cette assemblée avec mes collègues, nous n’avons eu de cesse de vous entendre vous plaindre de la baisse des dotations de l’Etat qu’il soit de droite ou de gauche.

 

Si on doit résumer le Contrat de Plan État-Région 2015-2020, on peut dire que la région prend en charge ce qui devrait revenir à l’Etat.

 

Au rythme où vont les choses, avec cet état démissionnaire, les prochains contrats de plan seront des contrats Région-Région !

 

Vous l’avez dit hier devant votre ministre, il ne s’agit plus de décentralisation mais de régionalisation !

 

Même si on note une augmentation de plus de 128 millions d’euros par rapport au précédent CPER, cette augmentation n’est due qu’à la participation plus importante de la région (+ 124 millions d’euros).

 

La part de la région sur les 774 millions est de près de 449 millions d’euros, soit 58% du contrat alors qu’elle était de 50% (324 millions sur 646) pour le précédent contrat.

 

Ce CPER est consacré majoritairement aux infrastructures routières, ferroviaires et fluviales puisque 65% du CPER leurs sont consacrés.

 

Le 2nd poste en terme de volume de crédits revient à la transition énergétique et écologique, soit 15% du CPER.

 

André Fouchard reviendra plus en détail sur ces postes.

 

Reste 20% du CPER pour financer des politiques en matière d’enseignement supérieur, recherche et innovation, en matière d’emploi, pour le volet numérique et le volet territorial.

 

On retrouve dans beaucoup de points la patte de l’Union Européenne : comme l’élargissement des zones Natura 2000, le marché numérique, le développement urbain et l’égalité des chances ou l’égalité entre les hommes et les femmes, tous les termes, toutes les expressions si chers à ces technocrates européens.

 

Cliquez ci-dessous pour lire la suite.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Vos élus au Conseil régional de Picardie
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 17:25

Tribune de

Jean-Marc BRANCHE

Conseiller municipal "Compiègne Bleu Marine"


Jean-Marc-BRANCHE

Il ne se passe un jour sans que l’on se fasse la juste remarque que les politiciens contemporains sont à l’image de la société, de l’éducation. Le médiocre s'est peu à peu substitué à l'homme d'Etat. L'intellectuel a été remplacé par le philosophe de comptoir, penseur autoproclamé, suffisant et vaniteux. Ce nivellement par le bas, observé depuis 40 ans, s'accompagne d'une propension fâcheuse à assimiler son rôle comme une forme de tremplin, d'accessit à l'enrichissement personnel ou à la gloire plutôt qu'au bien-être de ses concitoyens. Cet état de fait se constate dans les plus hautes sphères de la nation, où l'on rencontre des chefs d'états devenus livreurs en scooter, ou bien au travers d'une ministre de la culture avouant sans honte ne pas avoir le temps de lire. Malraux doit se retourner dans sa tombe. Sans parler de ministres jurant sur leur honneur ne pas avoir de comptes à l'étranger ou souffrant du syndrome très particulier de phobie administrative.

 

Nous avons à Compiègne certains exemples flagrants de cette déliquescence et de cette malhonnêteté. Que penser d'un bulletin municipal, publié par un adjoint au Maire de Compiègne, M. Oumar Ba, paru il y a quelques semaines dans le journal de la ville et présentant un texte abscons, empreint de communautarisme ? (Pour information, son titre était «Rôle et place des intellectuels musulmans dans l’Islam»). Lorsque l'on sait que le texte a été quasi intégralement plagié par son «auteur», il y a de quoi s'interroger. Et nous ne parlerons pas de la totale inadéquation avec la vocation première d’un bulletin municipal, à savoir proposer un lien avec la vie de la cité.

 

Nous pourrions également évoquer l’épisode tragi-comique de ce candidat de la liste de majorité municipale Compiégnoise, M. Mohamed Rizki, qui n'a trouvé d'autre moyen pour exister médiatiquement que de provoquer verbalement lors d’une rencontre inopinée l'ex «Première dame», Valérie Trierweiler,  récoltant en retour un camouflet fort mérité. Tout cela démontre que le niveau des acteurs politiques locaux n'est pas plus relevé.

 

Ecrire un bulletin municipal mensuel est un exercice enthousiasmant, une rencontre entre l'élu et le citoyen. L'on se doit de l'aborder avec respect, humilité et sincérité. A charge des élus Front National de veiller à toujours respecter l’exigence inhérente à la charge d’élu.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Du côté de Compiègne
commenter cet article
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 16:06

Communiqué de presse

de Mylène TROSZCZYNSKI

Députée au Parlement européen

Conseillère régionale de Picardie


Mylene.jpg Lors de la session plénière de ce jour à Bruxelles, le secrétaire général des Nations Unies, Monsieur Ban Ki Moon vient de se faire le héraut d'une décision de la Commission européenne sur l'imposition de quotas de migrants supplémentaires à chaque état membre de l'UE pour soulager la Grèce et l'Italie submergées.

 

Tout en continuant de nier l'établissement formel de ces quotas, ces grands cœurs dégoulinants de compassion soulagent leur conscience en imposant à la France 9 000 migrants sur les 60 000 envisagés à l'échelle de l'UE (déjà présents ou sur le point d'arriver). Sous le règne du système Schengen, ces chiffres sont absurdes et dangereux : ou iront tous ces gens une fois leurs papiers régularisés? De qui est composée exactement cette population fraîchement débarquée ? Les questions sont nombreuses.

 

Ban Ki Moon pour justifier ces quotas, dénonce un manque de fécondité des femmes européennes, une population vieillissante et pour palier à un pseudo manque de main d'œuvre, chaque état membre aura le besoin d'accueillir ces milliers de migrants.

 

Le secrétaire général des Nations unies comme la Commission européenne devraient encourager une politique familiale et nataliste européenne plutôt que de chercher à remplacer sa population et ses travailleurs par d'autres venus d'ailleurs.

 

Le Front National exhorte le gouvernement français à suspendre immédiatement les accords de Schengen en attendant une sortie définitive et à refuser les injonctions de la Commission européenne.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Actualité du Parlement Européen
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 11:05

Dimanche 24 mai, j'étais à la brocante de Quesmy, organisée par l'association "avenir en fête".

Brocante de Quesmy et Concours international d'attelage

L'après-midi, avec Nathalie JORAND, nous étions au magnifique concours international d'attelage de Cuts.

Brocante de Quesmy et Concours international d'attelage
Brocante de Quesmy et Concours international d'attelage

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Du côté de Noyon L'actualité de Michel GUINIOT
commenter cet article
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 16:26

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Actualité du Parlement Européen
commenter cet article
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 15:15

Nathalie JORAND, Conseillère départementale, a inauguré avec le Maire de Crisolles, Gérard Delanef, la foire gastronomique, organisée par la Fédération des associations crisolloises.

 

Pour cette 20ème édition, la Bourgogne était à l'honneur.

Plus d'une quarantainte d’exposants et producteurs de fromage, charcuterie et vin, sont venus de tout l'héxagone.

 

Foire gastronomique de Crisolles
Foire gastronomique de Crisolles

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Du côté de Noyon L'actualité de l'Oise
commenter cet article

Rechercher

Agenda des vos élus

Vendredi 20 mars 2015

Commissions intérieures au Conseil régional de Picardie

 

Dimanche 22 mars 2015

Premier tour des élections départementales

 

Jeudi 26 mars 2015

Commission IMCO au Parlement européen

 

Vendredi 27 mars 2015

Session au Conseil régional de Picardie 

 

Dimanche 29 mars 2015

Second tour des élections départementales

Signez la pétition !

Facebook