26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 12:34

Communiqué de presse

de Jean-Marc BRANCHE

Conseiller municipal et communautaire de Compiègne


Jean-Marc-BRANCHE

C’est un scandale de portée nationale qui secoue la bonne ville impériale de Compiègne.

Un rappeur a tourné au cœur de la ville un clip, qui pourrait avoir été produit par l’intermédiaire d’un studio de montage vidéo subventionné par la mairie. Cette « œuvre » fait étalage de tous les délits possibles.

Dans l’ordre d’apparition, la liste est peut-être non-exhaustive : conduite dangereuse au mépris du code de la route de véhicules non homologués, non port de casque, utilisation sur la voie publique d’armes de première catégorie, possession et consommation de drogues diverses (herbe et cocaïne), incitation au commerce illégal de ces dites drogues, exposition d’argent liquide en quantité issu, sans doute aucun, des bénéfices de ces trafics, possession de chien d’attaque interdit par la législation, réunion en bande organisée, prosélytisme auprès de la jeunesse et communautarisme dans les paroles et les actes.

 

A noter que le responsable Compiégnois du studio d’enregistrement considère le rappeur comme quelqu’un de droit. Ouf ! Nous sommes rassurés. Le malaise de certains élus est patent, outrés en off mais solidaires de leur majorité dans l’absence gênée de communication. Il n'y a qu'à observer la réaction ulcérée du Maire quand il doit répondre à ses administrés posant légitimement des questions au sujet de ce clip. Il serait préférable qu'il déclenche sa colère contre "les artistes" auteurs du clip plutôt que contre les Compiégnois qui s'interrogent sur de tels agissements.

 

Compiègne est une terre de contrastes. A la quiétude feutrée et apparente des beaux quartiers se mêle délinquance et impunité des cités, dont les habitants souffrent en silence au quotidien.

Fruit du système électoraliste du Maire, il nous apparaît évident que le système craquera dans un futur proche, au grand dam des tenants de l’illusion doctrinaire du « vivre ensemble ».

 

Nous attendons avec impatience les décisions de justice, au regard de la gravité des évènements, et il nous paraît important de savoir si la complicité active ou passive par fourniture de moyens sera retenue à l’encontre de la Mairie UMP de Compiègne. Bien sûr, la présomption d’innocence prévaut. Mais nous n’oublions pas qu’en sa qualité de président de la commission des finances du Sénat, M. Marini avait notamment défendu sur Public Sénat la prise en compte des activités criminelles dans le PIB, principalement la drogue et la prostitution, pour je cite « doper la croissance ».

 

Quoi qu’il en soit, cet évènement est pour nous le symbole emblématique de la soumission des organismes de l’Etat quant à  l’impunité de certaines minorités, et entérine l’échec flagrant de la politique nationale d’immigration et d’assimilation menée en France depuis des décennies.

 

Le groupe  Front National à Compiègne demande fermeté et sévérité quant au traitement de cette affaire et analysera son suivi judiciaire avec la plus grande attention.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Du côté de Compiègne
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 14:00

Communiqué de presse

de Jean-Marc BRANCHE

Conseiller municipal et communautaire de Compiègne


Jean-Marc-BRANCHE

M. Marini, Maire de Compiègne a décidé de faire voter l’augmentation de ses indemnités d’élu, à la fois en tant que Maire et de président de l’agglomération Compiégnoise.

 

Cette augmentation sera de 3.112 euros bruts par mois, ce qui est considérable.

 

Il est vrai que depuis sa démission du Sénat, et temps de crise aidant, nous imaginons tous combien doit être cruelle pour lui cette perte de pouvoir d’achat.

 

Alors que nous dénoncions cette décision avec fermeté en conseil municipal, l’opposition socialiste, quant à elle, se contentait de réagir mollement, regrettant de ne pas pouvoir en bénéficier en partie à titre personnel.

 

Nous constatons encore une fois que les efforts que doivent consentir les Compiégnois en ces temps de crise et de baisse de dotation de l’Etat aux collectivités ne s’appliquent pas en haut lieu.

Il nous importe peu de commenter les raisons profondes de cette répartition toujours plus avantageuse pour le premier édile. Tout un chacun pourra vérifier que la « rigueur de tous les instants » argumentée dans le débat d’orientation budgétaire 2015 de la ville de Compiègne est à géométrie variable. Rappelons que la municipalité Compiégnoise a décidé d’augmenter les impôts locaux pour 2015.

 

Si le système politique actuel se meurt, factuellement et dans l’esprit du peuple, ce sont ces choix, ces actes qui favorisent sa déliquescence.

 

Les élus Front National seront toujours vigilants et dénonceront toujours cela.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Du côté de Compiègne
commenter cet article
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 14:19

Communiqué de presse

de Michel GUINIOT

Président du groupe Front National

au Conseil régional de Picardie

Conseiller municipal et communautaire de Noyon


Michel-GUINIOT-copie-1

Hier, mercredi 11 février, l’Assemblée Nationale a voté la proposition de loi socialiste relative à la fusion des petites communes.

 

Cette loi, votée par les groupes politiques UMPS, sera certainement votée par le Sénat, le 19 février, puisque c’est la commission mixte paritaire députés-sénateurs qui en a rédigé le texte.

 

Cette conséquence supplémentaire de la réforme territoriale va donc bien mettre en danger le tissu social et l’identité de nos territoires ruraux, facteurs d’équilibre du pays face aux zones urbaines.

 

C’est par l’incitation financière que l’UMPS compte arriver à ses fins pour créer de nombreuses « communes nouvelles ».

 

Les anciennes communes deviendront de simples communes déléguées, avant de disparaître au fil du temps, digérées par les regroupements ou l’intercommunalité.

 

Le Front National a dénoncé à maintes reprises le projet mortifère qu’est la réforme territoriale et la loi NOTRE pour la ruralité.

 

Le Front National réaffirme son attachement à la spécificité de notre pays, qui tient son équilibre social et humain grâce à ses petites communes et à ses départements contrepoids indispensables aux grandes villes, métropoles et régions.

 

Les électeurs pourront réaffirmer leur attachement à la ruralité à la française les 22 et 29 mars prochains en votant pour les candidats Front National / Rassemblement Bleu Marine.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans L'actualité de Michel GUINIOT
commenter cet article
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 11:35

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Dans les médias
commenter cet article
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 11:09

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans L'actualité de l'Oise
commenter cet article
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 09:49

Intervention de Mylène TROSZCZYNSKI sur le Forum pour la gouvernance de l'internet

 

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Actualité du Parlement Européen
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 15:14

logo-dpt-2015-web 


Beauvais 1
0036 Ballut-Stéphane 0021 Leroy-Sandrine
Stéhane BALLUT

Sandrine LEROY

Conseillère régionale de Picardie

Suppléants :
Michel STREIFF Aline LEGRAND

Beauvais 2
0024 Chenu-Sébastien 0004 Italiani-Florence

Sébastien CHENU

Ancien Maire-adjoint de Beauvais

Ancien Vice-président de la communauté d'agglomération du beauvaisis

Florence ITALIANI

Conseillère municipale

et communautaire de Beauvais

Suppléants :
Laurent MAIGRET
Marie PICARD

Chantilly
0001 Hourcade-Charles 0000 Assier-Anne-Marie

Charles HOURCADE

 
Anne-Marie ASSIER
Suppléants :
Alexandre BOST
Elisabeth BOUSSARD

Chaumont-en-Vexin
 0006 Hadzamann-Laurent  0003 Fresse-Amandine

Laurent HADZAMANN

Amandine FRESSE

Suppléants :
Jean-Pierre THIBAULT
Aurélie THOMAS

Clermont
0022 Lambilliotte-Philippe 0029 Domisse-Valérie

Philippe LAMBILLIOTTE

Valérie DOMISSE

Suppléants :
Jean-Claude BARBERY
Sandra LEROY

Compiègne 1
0027 Fourot-Didier 0016 Nigay-Christiane

Didier FOUROT

Christiane NIGAY

Suppléants :
Ludovic SOROS

Corinne DELMARE


Compiègne 2
0039 Branche-Jean-Marc 0013 Renoult-Patricia

Jean-Marc BRANCHE

Conseiller municipal et communautaire de Compiègne

Patricia RENOULT

Conseillère municipale de Compiègne
Suppléants :
François GACHIGNARD
Audrey ARBELET

Creil
0017 Monnoyeur-Guy 0025 Calcagno-Nathalie

Guy MONNOYEUR

Conseiller municipal de Verneuil-en-Halatte

Nathalie CALCAGNO


Suppléants :
Michel LAGACHE Thérèse DIXIMUS

Crépy-en-Valois
0020 Letourneur-Jean-Paul 0026 Gouraud-Béatrice

Jean-Paul LETOURNEUR

Conseiller municipal de Crépy-en-Valois

Béatrice GOURAUD

Suppléants :
Philippe DEPPE
Christine LORPIN

Estrées-Saint-Denis
0015 Pincemin-Thierry 0038 Briesmalien-Stella

Thierry PINCEMIN

Conseiller municipal de Ricquebourg

Stella BRIESMALIEN

Suppléants :

Jacques BOCQUET

Maire de Tricot

Yvelise MARIOT

Grandvilliers
0037 Adoux-Jean-Jacques 0005 Hevin-Colette

Jean-Jacques ADOUX

Maire du Hamel

Colette HEVIN

Conseillère municipale de Villers-sur-Auchy
Suppléants :

Nicolas DENOUETTE

Conseiller municipal de Formerie

Christine GRUYER

Méru
0019 Maguet-Nicolas 0035 Baudin-Marie-Christine

Nicolas MAGUET

Marie-Christine BAUDIN

Suppléants :
Axel DENIAU
Ana GUAY

Montataire
0012 Ricard-Stéphane 0032 Claustre-Denise

Stéphane RICARD

Denise CLAUSTRE

Suppléants :
Guy SIMONNET
Dominique PIVARD

Mouy
0028 Fouchard-André 0031 Crepin-Jacqueline

André FOUCHARD

Conseiller régional de Picardie

Conseiller municipal de Mouy

Jacqueline CREPIN

Suppléants :
Jean-Claude LEBLONDET
Elodie BAUDET

Nanteuil-le-Haudouin
0040 Bourlon-Julien 0008 Tellier-Sandra

Julien BOURLON

Conseiller municipal d'Ormoy-le-Davien

Sandra TELLIER

Suppléants :
Christophe ODENT
Anne-Claire MAQUIGNON

Nogent-sur-Oise
0030 Degave-Claude 0034 Becquemin-Fabienne

Claude DEGAVE

Fabienne BECQUEMIN

Suppléants :
Tristan MARREAU
Claude POITOU

Noyon
0007 Guiniot-Michel 0002 Jorand-Nathalie

Michel GUINIOT

Conseiller régional de Picardie

Conseiller municipal et communautaire de Noyon

Nathalie JORAND

Suppléants :

Alexandre CAVE

Maire de Catigny

Chantal DESGARDINS

Pont-Sainte-Maxence
0011 Rossignol-Reynald 0042 Bonnet-Valérie

Reynald ROSSIGNOL

Conseiller municipal et communautaire de Pont-Sainte-Maxence

Valérie BONNET

Suppléants :
Jean-Claude ANCEL Patricia ANDRADE

Saint-Just-en-Chaussée
0014 Pollet-Robert 0018 Mizzi-Isabelle

Robert POLLET

Isabelle MIZZI

Suppléants :
Christophe ROUSTAING
Anita PAWLETTA

Senlis
0033 Berly-Fabrice 0010 Rouzic-Valérie

Fabrice BERLY

Valérie ROUZIC

Suppléants :
Franck CARLIER

Mylène TROSZCZYNSKI

Députée Français au Parlement européen

Conseiller régionale de Picardie


Thourotte
0041 Bonnin-Régis 0009 Simon-Christelle

Régis BONNIN

Christelle SIMON

Conseillère régionale de Picardie
Suppléants :
Etienne LA MESTA
Nicole DURIEUX

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans L'actualité de l'Oise
commenter cet article
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 09:41

Communiqué de presse

de Mylène TROSZCZYNSKI

Députée au Parlement européen

Conseillère régionale de Picardie


Mylene.jpg Monsieur Pargneaux a, dans la presse tenu, des propos sur le travail des députés Front National au Parlement Européen qui méritent une réponse ferme.

Il affirme que les députés du Front national "n'ont plus de discours contre le système. Ils sont rentrés dedans. Ils votent".

 

Je tiens à signaler que voter ne signifie pas que le Front National approuve le système ni qu'il soit "rentré dedans" car il est possible de voter contre les projets présentés à Strasbourg, ce que semble ignorer ce député PS pour qui toute idée d'opposition est étrangère en témoigne les connivences absolues entre les partis politiques de droite et de gauche au sein de l'assemblée européenne.

 

Le Front National tient à réaffirmer qu'il travaille opiniâtrement à honorer les responsabilités qui lui ont été confiées et les engagements qu'il a pris pendant sa campagne vis à vis de ses nombreux électeurs et représente, au sein du parlement, la principale voix d'opposition aux politiques menées jusqu'à aujourd'hui par Monsieur Pargneaux et ses amis.

 

Le Front National et ses alliés préparent et anticipent soigneusement le changement de cap radical que les nations européennes devront prendre dans l'urgence devant les champs de ruines que laisse derrière lui le système politique en place totalement ignorant des réalités concrètes de la vie quotidienne de nos compatriotes.

 

Les adversaires UMPS n’ont aucun argument pour empêcher la vague Bleu Marine qui s’apprête à déferler dans les urnes lors des élections départementales de mars et régionales de décembre 2015.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Actualité du Parlement Européen
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 11:09

Communiqué de presse

de Sébastien CHENU

Candidat à l'élection départementale de Beauvais 2


Chenu-SebastienA quelques mois des élections départementales nos candidats sont soumis à des pressions insupportables et inacceptables de l'UMPS.

Ainsi, en ne respectant pas le plus élémentaire des droits, celui d'être candidat et de s'engager dans le mouvement politique de son choix, l'UMPS et ses relais traditionnels bafouent la liberté de penser, de s'engager et de se présenter aux élections.

 

A Beauvais 2, depuis que la candidature de Laurent Maigret, à la suppléance de Sébastien Chenu a été indiquée par la presse, celui est victime de pressions politiques et syndicales scandaleuses visant à le décourager et à le faire reculer.

Agriculteur, ancien Président du syndicat des Jeunes Agriculteurs de l'Oise, Laurent Maigret est une personnalité publique et son appartenance à ce syndicat (sans que celle ci ne soit citée ou utilisée officiellement) n'est un secret pour personne.

Depuis son engagement connu, Laurent Maigret est harcelé d'appels répétés de Nicolas Caron, Président des JA de l'Oise, le dernier (30/01) pour lui demander sa démission et le menacer de saisir un avocat pour l'obtenir. Enfin via un communiqué de presse.

Bien entendu, Laurent Maigret ne démissionnera pas.

 

Nous notons avec stupéfaction que cette pression sur un candidat se réalise dans un canton dont le candidat UDI/UMP est lui même salarié-juriste à la Chambre d'agriculteur de l'Oise. Les connections/collusions particulièrement visibles entre ce candidat et les pressions de la Chambre d'agriculture sur Laurent Maigret sautent aux yeux et trahissent la véritable nature de l'UMP: ils sont pour la liberté d'expression... mais uniquement la leur.

 

Nous nous réservons donc la possibilité d'un dépôt de plainte auprès du procureur pour entrave à la liberté d'opinion (articles 225-1 et 2) et de candidature aux élections.

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Du côté de Beauvais
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 16:15

Tribune de Jean-Marc BRANCHE

Conseiller municipal "Compiègne Bleu Marine"


Jean-Marc-BRANCHE

Les récents évènements tragiques du mois de janvier, qui ont vu mourir 17 personnes au nom de l’islamisme radical, ont marqué profondément les esprits. Ils ont insufflé à nos compatriotes un élan de cohésion nationale, rejetant un obscurantisme déniant à notre belle nation le privilège d’être libre d’exprimer ce que bon lui semble. Cette tragédie nous a touchés d’autant plus que chacun a pu mesurer, par la proximité géographique des évènements, à quel point cela n’arrive pas qu’aux autres.

 

Parmi les victimes de ces actes odieux, il nous paraît important de mettre en exergue les anonymes, dont le destin était d’être au mauvais endroit au mauvais moment.

 

Nous souhaitons également mettre à l’honneur les représentants de la force publique, policiers municipaux et nationaux, dont le courage au quotidien dans l’exercice de leur fonction mérite notre soutien indéfectible et notre reconnaissance.

Acteurs de notre vie de tous les jours au sein de notre commune, garants de notre sécurité, du lien social, du respect des lois, leur action est par trop souvent dénigrée, méconnue ou ignorée. Le droit de retrait exercé par les policiers municipaux de Compiègne suite à l’assassinat de l’une de leur collègue à Montrouge en est l’illustration flagrante. Au cri du cœur de «Nous sommes de la chair à canon», ils ont exprimé le manque de moyens, de formations, de matériels permettant de répondre de façon appropriée à des situations graves.

 

Pour conclure, tout un chacun conviendra que notre société est confrontée aux plus graves crises que notre pays ait connu depuis des décennies. Prenons nos responsabilités, soyons acteurs et non spectateurs, exerçons nos droits civiques, pour que l’indignation d’un jour ne reste pas lettre morte.

Nous laissons une célèbre citation de Bossuet, au combien d’actualité, à votre méditation :

«Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences, alors qu’ils en chérissent les causes».

 

contact : compiegnebleumarine@hotmail.fr

Partager cet article

Published by Le site officiel du Front National en Picardie - dans Du côté de Compiègne
commenter cet article

Rechercher

Agenda des vos élus

Jeudi 19 février 2015

Conseil communautaire du Pays Noyonnais

 

Vendredi 20 février 2015

Session au Conseil régional de Picardie

 

Lundi 23 février 2015

Commission IMCO au Parlement européen


Mardi 24 février 2015

Commission IMCO au Parlement européen

 

Mercredi 25 février 2015

Mini session au Parlement européen

 

Samedi 28 février 2015

Convention nationale "Elections départementales" à Paris

 

Lundi 2 mars 2015

Bureau politique du Front National

Commission au Conseil régional de Picardie

 

Samedi 7 mars 2015

Michel GUINIOT invité de la Voix est libre sur France 3 Picardie à 11h30

 

Vendredi 13 mars 2015

Conseil municipal de Noyon

 

Vendredi 20 mars 2015

Commissions intérieures au Conseil régional de Picardie

 

Dimanche 22 mars 2015

Premier tour des élections départementales

 

Jeudi 26 mars 2015

Commission IMCO au Parlement européen

 

Vendredi 27 mars 2015

Session au Conseil régional de Picardie 

 

Dimanche 29 mars 2015

Second tour des élections départementales

Signez la pétition !

Facebook